ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales de Chimie - Science des Matériaux

0151-9107
 

 ARTICLE VOL 33/3 - 2008  - pp.247-265  - doi:10.3166/acsm.33.247-265
TITRE
Influence de l’'élément de base et de la densité des carbures sur l’'oxydation à haute température d’'alliages M-30Cr-xC (M = Co, Ni, Fe). partie II : caractérisation de la microstructure sub-corticale

TITLE
Influences of the base element and of carbide density on the high temperature oxidation of M-30Cr-xC alloys (M=Co, Ni, Fe). Part II: Characterization of the sub-surface microstructure

RÉSUMÉ

Les états de surface de douze alliages simplifiés à base de Co, Ni et Fe chromine-formeurs ont été étudiés au niveau des oxydes extérieurs et des microstructures sub-corticales, après oxydation durant 50 heures à 1 000°C, 1 100°C et 1 200°C. Les alliages à base de nickel sont recouverts de chromine. Les oxydes extérieurs des alliages à base de fer et à base de cobalt sont plus complexes. Les états de décarburation depuis la surface dépendent de l'’élément de base et révèlent un équilibre entre carbures et matrice pour l’'approvisionnement du front d’'oxydation en chrome, existant quel que soit le taux de carbures. Le carbone libéré par la dissolution des carbures doit être pris en compte dans la cinétique de prise de masse pour une meilleure détermination des constantes cinétiques Kp et Kv. L'’analyse de l’'évolution de d(Δm/S)/dt en fonction de 1/(Δm/S) en vue de préciser Kp et Kv peut ne pas être correcte pour les alliages de fer et les alliages de cobalt, en raison de la nature des oxydes formés. Les présences de Fe dans l’oxyde M2O3 et d’oxyde CoO permettent peut-être de diminuer la volatilisation de la chromine.



ABSTRACT

The surface states of twelve chromia-forming simple alloys based on Co, Ni and Fe oxidized during 50 hours at 1000°C, 1100°C and 1200°C were examined. The nickel alloys display an external scale that is essentially chromia. The oxides present on the surfaces of the iron base and cobalt base alloys are more complex. The depths of the carbide-free zones that developed from the surface increase when the initial carbide fraction of the alloys decreases, and there is always a part of chromium supplied on the oxidation front by dissolving carbides. Hence the mass of carbon released by the latter must be taken into account in the mass gain results to get more precise values of the Kp and Kv rate-constants. The treatment according to the d(Δm/S)/dt versus 1/(Δm/S) plot may not be really correct when the external oxides are of several types. It is possible that chromia volatilization could be limited by the presence of Fe in the Cr-containing M2O3 oxides or of covering parts of CoO.



AUTEUR(S)
Patrice BERTHOD

Reçu le 4 juin 2007.    Accepté le 4 février 2008.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (7,58 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier