ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales de Chimie - Science des Matériaux

0151-9107
 

 ARTICLE VOL 38/1-2 - 2013  - pp.49-58  - doi:10.3166/acsm.38.49-58
TITRE
Corrosion localisée par les ions chlorures dans un milieu simulant celui d'un béton contaminé : influence d'un inhibiteur à base de phosphate (NA3PO4 sur le comportement de l'acier 304L et d'un acier au carbone

TITLE
Chloride induced localized corrosion in simulated concrete pore solution: effect of a phosphate-based inhibitor on the behavior of 304L stainless steel compared to carbon steel

RÉSUMÉ

Dans ce travail, l’émission acoustique couplée à des mesures électrochimiques a été utilisée dans le but de déterminer, en milieu simulant la solution interstitielle du béton (solution saturée de Ca(OH)2), la valeur critique [Cl-] / [OH-] de l’amorçage de la corrosion par piqûre de l’acier austénitique 304L, et de comparer cette valeur critique à celle de l’acier au carbone traité dans le même milieu sans et avec l’inhibiteur Na3PO4. Les résultats obtenus montrent que, pour l'acier inoxydable, le seuil critique, représenté par le rapport [Cl-] / [OH-], de l’amorçage de la corrosion par piqûre est de l’ordre de 5, alors que pour l’acier au carbone en milieu Ca(OH)2 sans inhibiteur, ce seuil présente une valeur faible d’environ 0.6. Par contre, la présence de l’inhibiteur Na3PO4 dans ce milieu conduit à la formation d’un film protecteur, à base de phosphate, à la surface de l’acier, augmentant le rapport [Cl-] / [OH-] de 0,6 à 15. Dans ces conditions, le comportement à la corrosion de l’acier au carbone est amélioré, et grâce aux blocages des sites d’amorçage des piqûres par l’inhibiteur Na3PO4, il devient plus résistant à la corrosion localisée que l'acier austénitique AISI 304L.



ABSTRACT

In this paper, the acoustic emission technique coupled with electrochemical measurements was used to determine, in simulated concrete pore solution (Ca(OH)2), the critical value [Cl-] / [OH-], which prevents the pitting corrosion initiation of AISI 304L austenitic stainless steel, and to compare this critical value with that of the carbon steel in the same medium with and without inhibitor Na3PO4. The results show that for the austenitic stainless steel, the critical threshold of pitting corrosion initiation is around 5, while for carbon steel without inhibitor in Ca(OH)2 solution, it has a low value of about 0.6. However, the presence of the inhibitor Na3PO4 in this solution leads to the formation of a protective phosphate layer on the steel surface, increasing the critical ratio [Cl-] / [OH-] from 0.6 to 15. Under these conditions, the corrosion behavior of carbon steel is improved and, thanks to the blocking of pitting sites by the Na3PO4 inhibitor, it becomes much more resistant to localized corrosion than AISI 304L austenitic steel.



AUTEUR(S)
Haifa NAHALI, Leila DHOUIBI, Hassane IDRISSI

Reçu le 1 novembre 2013.    Accepté le 28 décembre 2013.

BIBLIOGRAPHIE
acsm.revuesonline.com/revues/36/10.3166/acsm.38.49-58.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (7,83 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier