ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>
Annales de Chimie - Science des Matériaux
0151-9107
 

 ARTICLE VOL 30/2 - 2005  - pp.171-186  - doi:10.3166/acsm.30.171-186
TITRE
Valorisation et enrichissement par flottation du minerai de phosphate du gisement de bled El Hadba (Algérie)

TITLE
Valorization and enrichment by flotation of the phosphate ore from the layer of Bled El Hadba.

RÉSUMÉ

Les phosphates à gangue dolomitique du gisement de Bled El Hadba à Djebel Onk en Algérie, datant du Cambrien inférieur, ont été traités par flottation inverse. Ce procédé a été mis au point au laboratoire de technologie des matériaux et du génie des procédés (LTMGP) de l’'Université de Bejaia dans le but de séparer les minéraux phosphatés et les carbonates. On s'’est particulièrement intéressé à l'’influence de certains réactifs (acide oléique, aéro-promoteur 710, huile de pin, tartrate double de sodiumet de potassium) sur les rendements de séparation du système carbonate – phosphate, fondée sur la dépression des minéraux phosphatés et la flottation des carbonates. L'’étude a été menée pour une série d'’échantillons provenant de trois couches (sommitale, principale et basale) constituant le faisceau phosphaté de Bled El Hadba. Elle permettra, d'’une part, de tester les rendements de la flottation inverse des minerais de phosphate carbonatés, de manière à optimiser les quantités de réactifs et identifier les collecteurs les plus appropriés et d'’autre part, valoriser les réserves considérables (300 Mt) de ces minerais qui devraient être nécessairement exploités dans l'’avenir par l’'entreprise nationale d'’exploitation FERPHOS (Algérie). Ceci constituera la base d’une étude technico - économique qui permettra de définir l’intérêt économique de l’'exploitation de ce minerai fortement carbonaté. La procédure expérimentale utilisée consiste en une préparation mécanique préalable du tout-venant : concassage, homogénéisation, tamisage (-500 + 40 µm), ensuite mise en pulpe, attrition, déschlammage et enfin flottation. Les essais de flottation effectués au laboratoire ont finalement abouti à des concentrés de flottation très performants en particulier sur l’'efficacité de la ségrégation de MgO et P2O5, notamment pour les couches les plus riches en dolomite (sommitale et basale) où le taux de récupération en phosphate varie de 74 à 94 %. Les concentrés de phosphates obtenus titrent 27,27 à 31,06 % en P2O5, et avec des teneurs en MgO variant de 0,87 à 2,14 %.



ABSTRACT

The phosphates with dolomitic gangue from the layer of Bled El Hadba in Djebel Onk (Algeria), dating from lower Cambrian, were treated by opposite flotation. This process was developed at the laboratory of technology of materials and engineering of processes (LTMGP) of the Bejaia University in order to separate phosphatic minerals and carbonates. We were particularly interested in the influence of some reagents (oleic acid, aero–promotor 710, oil of pine, double tartrate of sodium and potassium) on the yield of separation of the carbonate – phosphate system based on the depression of phosphatic minerals and flotation of carbonates. The study was undertaken on a series of samples coming from the three layers (top, principal and basal) constituting the phosphatic beam of Bled El Hadba. It shoule enable us, on the one hand to test the yield of the opposite flotation of the carbonated phosphate ores, so as to optimize the quantities of reagents and, on the other hand, to develop the considerable reserves (300 Mt) of these ores which will have to be necessarily exploited in the future by the National Company of Exploitation FERPHOS (Algeria). This will constitute the basis of a technical – economic study which will define the economic interest of the exploitation of this strongly carbonated ore. The experimental procedure used consisted of a preliminary mechanical preparation of the raw sample: crushing, homogenization, sifting (-500 + 40 µm), then puting in pulp, attrition, removal of sludge and flotation. These tests of flotation carried out in the laboratory have finally led to very rich phosphate concentrates, with strong segregation between MgO and P2O5, in particular from the dolomite-rich layers (top, basal), where the yield of recovery varies from 74 to 94 % for the phosphate. The phosphate content of concentrates reaches 27.27 to 31.06 %, with MgO concentrations as low as 0.87 to 2.14 %.



AUTEUR(S)
Nacer BEZZI, Djoudi MERABET, Jean Yves PIVAN, Nouara BENABDESLAM, Hamid ARKOUB

Reçu le 4 mars 2004.    Accepté le 10 février 2005.

MOTS-CLÉS
Phosphate, carbonates, valorisation, enrichissement, flottation.

KEYWORDS
phosphate, carbonates, enrichment, valorization, flotation.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,81 Mo)
--> NÉCESSITE ADOBE DIGITAL EDITIONS :



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier