ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales de Chimie - Science des Matériaux

0151-9107
 

 ARTICLE VOL 29/4 - 2004  - pp.73-88  - doi:10.3166/acsm.29.4.73-88
TITRE
Chimie de synthèse : paramètres diélectriques de systèmes isolés et de mélanges réactionnels. I : réticulation d'une résine en présence d'un durcisseur

TITLE
Synthetic chemistry: dielectric parameters of isolated systems and reactional mixtures – I: Curing of a resin with hardener

RÉSUMÉ
Cet article montre comment les réponses diélectriques de systèmes isolés et des mélanges réactionnels associés, observées sur une large bande de fréquences, des basses fréquences aux fréquences micro-ondes, sont très différentes. Les expériences menées décrivent comment, dès la température ambiante, les forces intermoléculaires mises en jeu déterminent les réactions de synthèse, lorsque la température augmente. Dans une première partie, nous présentons les résultats obtenus dans le cas de la réticulation d'une résine dont le mélange réactionnel avec un durcisseur présente des dipôles électriques de polarisation d'orientation dont la réponse se situe dans la gamme de fréquences qui va de 1 kHz au delà de 1 GHz donc essentiellement supérieure à celle où l'on observe la conductivité ionique soit 0,1 Hz - 10 kHz. C'est la fréquence de relaxation du mélange réactionnel qui sera considérée comme marqueur de la réaction.

ABSTRACT
This article shows how different are the dielectric responses of isolated molecules and associated reactional mixtures, observed on a broad frequency band from low frequencies to microwave frequencies. The carried out experiments describe how, right from room temperature, the involved intermolecular strengths determine the synthesis reactions obtained when temperature is increased. In this first part, we present the results obtained in the case of the curing of a resin mixed with a hardener. Electrical dipoles contribute to orientational polarization in the frequency range from 1 kHz to + 1 GHz, thus essentially higher than the one at which ionic conductivity is observed, i.e. 0.1 Hz - 10 kHz. The reactive system relaxation frequency will be considered as the reaction marker.

AUTEUR(S)
Olivier MEYER, Michel DELMOTTE, Jean-Christophe LACROIX, Arlette FOURRIER-LAMER

Reçu le 24 février 2004.    Accepté le 14 juin 2004.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,69 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier