ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales de Chimie - Science des Matériaux

0151-9107
 

 ARTICLE VOL 33/4 - 2008  - pp.315-327  - doi:10.3166/acsm.33.315-327
TITRE
Comportement thermique et électrique de la transition de phase superconductrice dans Rb2(HSeO4)(H2PO4)

TITLE
Thermal and electrical behaviour of the superprotonic conductor phase in Rb2(HSeO4)(H2PO4)

RÉSUMÉ

 L'’investigation des solutions solides de RbHSeO4-RbH2PO4 a conduit à la synthèse d’un composé hydrogénosélénate et dihydrogénophosphate avec un rapport molaire 1:1. Les cristaux de Rb2(HSeO4)(H2PO4) (RbHSeP) sont préparés par évaporation lente à la température ambiante de la solution aqueuse. Les analyses thermiques différentielles montrent deux anomalies aux 400 et 600 K. La première transition est caractérisée par les techniques de spectroscopies d'’impédances et de modulus complexes. Les mesures d'’impédance en courant alternatif révèlent que pendant le chauffage, le composé (RbHSeP) présente à ~ 383 K une augmentation brusque de la conductivité de la phase protonique basse température vers la phase superconductrice protonique. Les énergies d’'activation calculées respectivement à partir des spectres de modulus (ΔEf) et d'’impédance (ΔEσ) sont très voisines. Ce résultat suggère qu'’un mécanisme de type “hopping” est responsable de la superconduction protonique.



ABSTRACT

The investigation of solid solutions of RbHSeO4 - RbH2PO4 has led to the synthesis of a compound with a hydrogen-selenate to dihydrogen-phosphate ratio of 1:1. The crystals were prepared by slow evaporation of an aqueous solution at room temperature. The thermo-differential analyses showed two anomalies at 400 K and 600 K. The first transition was characterized by impedance and modulus spectroscopy techniques. Ac impedance measurements revealed that, upon heating, the compound undergoes at ~ 383 K a sharp increase in conductivity from a low temperature protonic phase to a superprotonic conductivity phase. The activation energies for the (RbHSeP) compound calculated from the modulus (ΔEf) and impedance (ΔEσ) spectra respectively are approximately equal, suggesting that the transport properties above and below the superprotonic phase transition (382 K) are probably due to an H+ protons “hopping” mechanism.



AUTEUR(S)
Nabil ZOUARI, Khaled JAOUADI, Tahar MHIRI

Reçu le 17 octobre 2007.    Accepté le 10 mai 2008.

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,57 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier