ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales de Chimie - Science des Matériaux

0151-9107
 

 ARTICLE VOL 36/1 - 2011  - pp.11-25  - doi:10.3166/acsm.36.11-25
TITRE
Etude de la migration du CHIMASSORB 2020 dans les eaux naturelles : eau douce et eau de mer

TITLE
Migration study of CHIMASSORB 2020 in natural waters: fresh water and sea water

RÉSUMÉ

La migration d'un stabilisant de la famille des amines à empêchement stérique à haute masse molaire, le CHIMASSORB 2020, a été étudiée dans trois films en polyéthylènes basse densité de 100µm d'épaisseur, contenant respectivement 2500 mg/kg, 5000 mg/kg et 7500 mg/kg, en immersion totale dans une eau douce et une eau de mer (mer Méditerranée) à la température ambiante (23°C) pour une durée de 54 mois. Le suivi quantitatif de la concentration du stabilisant dans les films, réalisé par spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier (IRTF), a révélé de faibles pourcentages de migration avec des valeurs n'excédant pas les 5% massiques. Les quantités migrantes obtenues sont ainsi, pour les trois formulations, au dessous de la Limite de Migration Spécifique (SML = 5mg/kg). Cela rend l'utilisation de ce stabilisant en contact prolongé avec les eaux naturelles sans risque pour l'homme et pour son environnement aquatique et cela même pour des doses atteignant les 7500 mg/kg (0,75% massique). Par ailleurs, l'application du modèle diffusionnel pour le suivi de la migration donne une très bonne concordance avec les données expérimentales. De plus, l'usage de la relation semi-empirique de Piringer permet de prédire la vitesse de migration dans ces deux types de milieu.



ABSTRACT

The migration of a high molar mass hindered amine stabilizer, CHIMASSORB 2020, was followed in three low-density polyethylene films of 100 μm thickness, containing respectively 2500 mg/kg, 5000 mg/kg and 7500 mg/kg, in total immersion in fresh water and in sea water (Mediterranean sea) at room temperature (23°C) for 54 months. The quantitative monitoring of the concentration of the stabilizer in the film by Fourier Transform Infrared (FTIR) spectroscopy has revealed low percentages of migration with amounts not exceeding 5% w/w. Thus, the quantities released are, in the tree formulations, below the Specific Migration Limit (SML = 5mg/kg). Hence, the use of this stabilizer for a long contact time with natural waters becomes without risk for human and for his aquatic environment even for doses up to 7500 mg/kg (0.75% w/w). Moreover, the application of the diffusional model also gives us a good agreement with the experimental data. Besides, the use of Piringer semi-empirical relationship enables prediction of migration rate in these two kinds of environment.



AUTEUR(S)
Abdelhakim KERKOUR, Abderrahim BENABBAS

Reçu le 22 décembre 2010.    Accepté le 24 mai 2011.

BIBLIOGRAPHIE
acsm.revuesonline.com/revues/36/10.3166/acsm.36.11-25.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,35 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier