ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales de Chimie - Science des Matériaux

0151-9107
 

 ARTICLE VOL 29/1 - 2004  - pp.67-82  - doi:10.3166/acsm.29.67-82
TITRE
Revêtements organiques de particules minérales

TITLE
Organic layers coating mineral particles

RÉSUMÉ

Un matériaux minéral mis en contact avec des molécules biologiques peut induire des réactions indésirables comme la dénaturation de protéines, la coagulation du sang ou bien une réponse du système immunitaire. Une manière de surmonter cet obstacle est de recouvrir le matériau avec une couche biocompatible. Les propiétés des nouveaux systèmes sont alors contrôlées par les molécules à l'’interface. Une première partie examine l'’utilisation de la Résonance Paramgnétique Électronique de marqueurs radicalaires pour obtenir des informations sur les conformations de chaînes de dextrane adsorbées sur la silice. Une seconde partie décrit l'’utilisation de la Résonance Magnétique Nucléaire des noyaux de 13C et du 29Si pour vérifier le degré de couverture du minéral et minimiser les interactions non spécifiques. Une troisième partie étend ces approches à la construction de multicouches de polyélectrolytes. Des situations très bien définies et relativement simplifiées sont étudiées pour rendre les recherches praticables et les conclusions plus claires.



ABSTRACT

A mineral material in contact with biomolecules can induce undesirable reactions like protein denaturation or blood coagulation or a response from the immune system. A way for overcoming this drawback is the coating of the material with a biocompatible layer. The properties of the new system are then controlled by the molecules at the interface. A first part examines the use of Electron Parmagnetic Resonance of spin labels to gain information on the conformations of dextran chains adsorbed on silica. A second part describes the use of Nuclear Magnetic Resonance of 13C and 29Si nuclei to check the coverage of the mineral in order to minimise the non specific interactions. A third part extends these approaches to the building of multilayers of polyelectrolytes. Very well defined and somewhat simplified situations are studied to make the investigation tractable and the conclusions clearer.



AUTEUR(S)
Hubert HOMMEL, Henri VAN DAMME, André Pierre LEGRAND

Reçu le 3 octobre 2003.    Accepté le 3 décembre 2003.

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,6 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier