ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Annales de Chimie - Science des Matériaux

0151-9107
 

 ARTICLE VOL 29/5 - 2004  - pp.1-13  - doi:10.3166/acsm.29.5.1-13
TITRE
Magnétorésistance géante (MRG) de multicouches magnétiques M/Cu ( M = Co, Fe, Ni)

TITLE
Giant magnetoresistance (GMR) in M/Cu (M=Co, Fe, Ni) magnetic multilayers.

RÉSUMÉ

Nous étudions l'’effet de magnétorésistance (MR) dans une série de multicouches à base de métaux purs : Co/Cu, Fe/Cu et Ni/Cu préparées par pulvérisation cathodique à température ambiante. Des oscillations de la MR en fonction de l’'épaisseur de la couche intercalaire ont été observées dans ces multicouches. Pour le système Ni/Cu, le premier pic est moins intense que le second. Le taux de MR ainsi que la position des pics d’'oscillation ne sont pas les mêmes pour les trois multicouches. Le plus grand rapport de MR est obtenu pour Co/Cu alors qu'’il est très faible (<2.3%) pour Fe/Cu et Ni/Cu. L’'effet de magnétorésistance géante MRG ou de ‘vanne de spin’, associé à l’'asymétrie de la diffusion électronique existant pour les éléments de la famille du fer (Fe, Co, Ni) entre les populations de spin haut et de spin bas, est analysé dans le cadre de l’'approche semi-classique de Johnson-Camley de résolution de l’'équation de transport de Boltzmann.



ABSTRACT

The magnetoresistance (MR) effect was investigated in a series of multilayers containing pure metals: Co/Cu, Fe/ Cu and Ni/Cu prepared at room temperature using RF diode sputtering. MR oscillations versus Cu layer thickness were observed in these multilayers. In the Ni/Cu system, the first peak is less intense than the second one. The MR ratio magnitude and the peak positions are not the same for the three multilayers. The greatest MR ratio was obtained for Co/Cu while it is very weak (<2.3%) for Fe/Cu and Ni/Cu. The GMR (or spin valve) effect associated to the electronic scattering asymmetry between spin up and spin down populations in the iron family elements (Fe, Co, Ni) is discussed theoretically in the framework of the Johnson- Camley semiclassical approach, based on the Boltzmann transport equation.



AUTEUR(S)
Dounia MEZIANE MTALIS, Mohammed EL HARFAOUI, Ahmed QUACHAOU, Mustapha FARIS, Jamal BEN YOUSSEF, Henri LE GALL , Malika BOUTERFASS

Reçu le 14 mai 2002.    Accepté le 1 juillet 2003.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,80 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier